mercredi 19 avril 2017

Le makeup bleu qui te tue la rétine [Tutos]



Hello ^^

Oui je sais, j’ai honteusement abandonné ce blog ! La bonne nouvelle c’est que j’ai fini Mass Effect Androméda (91 heures de jeux quand même) La mauvaise nouvelle c’est que je fais une pause en jouant sur Fable 3 puis que je continue mon new game + sur… Mass Effect Andromeda. Et si vous êtes sages, je pourrais peut être faire une revieuw sur ce jeu. :D

Bref, je reprends les rênes de ce blog pour te proposer de réaliser un trait de liner bleu azur associé à son mascara… bleu azur. D’un color block monochrome de très mauvais goût, jurant comme pas possible avec mes tifs mais voilà, j’adore, j’assume et ça ne peut se porter que quand le ciel est tout aussi bleu ! (Je ne me vois clairement pas porter ça en hiver)


Il te faudra peu de matériel : un crayon ou un fard bleu, un mascara bleu et c’est tout. 

J’ai décidé de créer un léger effet avec un fard bleu dans le creux mais c’est une étape que tu peux passer. De plus ce matériel est peu cher : le liner essence m’avait coûté un truc comme 1,50€ et le mascara 2b : 4,59€
La palette Sleek 10€ mais je pense que tu peux facilement utiliser des monos ou ce que tu as. 



1) Je pose une base et j’utilise celle d’Essence (la plus foncée des deux) qui m’avait couté un peu plus de 3€ et qui n’a clairement… pas de fin ! Je m’en sers depuis plus d’un an et j’en vois pas le bout (bon j’me maquille pas tous les jours non plus !) Je pose également mon anti cerne (UNE discontinué, j'en pleurerais!)


2) J’utilise un fard bleu clair (Summer Breeze) en creux de paupière et un fard de la couleur de ma peau (Sand Walker) pour unifier la paupière mobile. Cette étape est totalement optionnelle.


3) Je dégaine mon liner essence et trace en trait de liner en ras de cil. J’ai un trait épais car je me suis loupée et j’ai dû repasser. Par contre pas moyens d’avoir une virgule précise, j’utilise un petit coton imbibé de démaquillant (les pads imprégnés Biocura de chez Aldi à 2,50€) et je rectifie pour faire une jolie virgule.


4) Je  prends mon mascara et le pose sur mes cils. Et c’est fini. Temps pour faire ce machin bleu vif : 5 minutes !


5) Histoire de ne pas ressembler de trop à un cadavre, j'ai dégainé Orgasm de Nars (il existe plein de dupes, je crois) et Blossom Dreams, un enlumineur que j'adore car, enfin, un qui se voit sur ma tronche!!! (Et joli!)



 Le plus beau c'est qu'il est visible en vrai, l'enlumineur!

Effectivement, c’est useless-ma-chérie de faire matcher son ricil et son fard/ liner, mais je ne me gêne pas, après tout, le maquillage c’est avant tout un truc fun fait pour s’éclater de mon point de vue. Et sache que je décline ce combo en version anthracite, bronze, prune, violette, bleu gris et bleu Klein sans jamais m’en lasser :D 

Et si tu veux vraiment préparer le défibrillateur, je rêve de faire pareil en jaune mais je n’ai pas de mascara jaune (2B t’as toutes les couleurs de mascara…sauf celle-là !) Moi, cheloue ? Totalement ! 


J’ai une semaine pas piquée des verts et je ne sais pas quand je reviens. Soyons honnête :D

Gros bètches et bonne semaine.

vendredi 7 avril 2017

Moi pas organisée? T'es sur?

Hello ^^ 



Ah le quotidien, j'y puise d'innombrables idées pour mon blog. Bien souvent, j'imagine des articles entiers, que je trouve formidable, juste avant de m'endormir. Bien évidemment, tout cela est parti en fumée le lendemain matin. (Sinon, c'est pas drôle!) 

Aujourd’hui, je voulais rebondir sur une remarque qu'on me fait hyper souvent: "Ah mais Carole, elle n'est pas organisée!"

Je ne vais pas le nier: je suis une bordélique qui se soigne, une fée du logis qui à perdu ses ailes et dont l'organisation se fait... à la (petite) semaine.

Avec mon horaire plus que variable (je te laisse trois secondes pour imaginer les variables en math, un cauchemar, hein? Ben mon horaire c'est pire!) entre les désistements, les malades, les rappels, les ajouts, les échanges... Tout en sachant que je ne fais jamais le même horaire deux semaines d'affiliée...

Alors je ne suis pas organisée comme le veulent la plupart des gens. Je sais que c'est milles fois plus facile de dédier un jour à une tâche: le lundi les poussières, le mardi les courses... Mais dans mon cas c'est impossible.  La seule tâche récurrente, ce sont les draps qui sont lavés tout les samedis, presque sans fautes, puisque que c'est Luc qui s'en occupe quand je ne suis pas là (et il sait très bien se servir des machines!) 

Alors mes tâches sont à réaliser sur... la semaine. Et c'est aussi simple que ça. J'écris mes "tâches du jours" dans mon carnet et je les réalise en fonction du degrés d'urgence: ménage des sols, poussières, linge... et je fini généralement avec les "trucs simples": couture, repassage... 

Je reporte au lendemain si j'ai vu trop gros (parfois je sous estime le temps des tâches), si je suis pas en forme (migraine, mal de dos), si j'ai une énorme flemme  (mieux vaut faire les choses correctement que de les faire à moitié et de devoir recommencer le lendemain) ou si on me rappelle. (Pour une prestation de deux heures, ça va, pour 8 c'est tout de suite autre chose...)

Bien évidemment, plus je suis chez les autres plus j'ai de travail qui s'accumule, puisque n'étant pas chez moi.

Les repas sont compris dans les tâches mais adaptés à mes horaires: jours sans travail= "gros repas" (rôti, plat qui doivent mijoter, ...) jour surchargé: pizza ou lasagne ou boulet tout prêt avec frites... pas le plus clean mais ça remplis un estomac. 

J'essaye également de passer l'aspirateur tout les 2-3 jours car Laïka est en période de mue et perd ses poils, enfin plus que d'habitude vu qu'un berger allemand les perds toute l'année.  Il y a également des tâches ponctuelles comme l'entretient de ma voiture (1/2 journée); le lavages des vitres (une journée en suivant le sens de rotation du soleil), le nettoyage de la cage des rats (3h...plus qu'une cage et un seul rat)... que je dois prévoir car ce sont des tâches qui prennent plus de temps. Exemple: prendre les poussières+ aspirer et laver en bas me prennent un peu plus d'une matinée. (sans grasse matinée hein :p )

Bien, évidemment, je n'ai pas d'enfants donc pas d'horaire à insérer à partir de ce dernier (pas de tétée, d'horaire d'école...) 

Alors non, je ne traque pas le moindre gramme de poussière ou le moindre poil de ma old lady (c'est mieux pour les anticorps de toutes manières...) mais mes assiettes et mes verres sont propres et on est le bienvenu chez moi. 

Confidence pour confidence, j'ai horreur de la routine, le ménage est pour moi une grosse routine (à peine fini, tu peux recommencer) et une corvée que je déteste mais je le fais quand même parce que le chien ne lavera pas la maison à ma place! Et j'aime vivre dans un environnement potable.  En revanche, chez les gens je suis hyper maniaque. Pas question que quoi que ce soit traîne... il en va de ma réputation et de celle de mon ASBL.

Alors pas organisée moi? 

Des bisous et bon week-end♥

lundi 3 avril 2017

Mon bonheur est fait de choses simples...

Hello^^


J'ai une radio qui diffuse des titres contractuels toute la journée. Plus pour meubler que pour une réelle écoute. Et j'ai entendu le titre de Christophe Maé "Il est où le bonheur?" 

Alors que j'écoutais les paroles en repliant mon linge propre (une activité commune n'est ce pas?) je me suis un peu énervée contre ce pauvre Chri-Chri (que j'aime bien par ailleurs!) "Mais, s'pèce d'andouille, si tu arrêtais de courir après le bonheur? A force de courir après tu passe à coté et tu le loupe!"

Çà m'a rappelé le Sketch de mon humoriste préféré, Roland Magdane, qui explique que les gens veulent un bonheur qui dure mais qu'on en donne du provisoire. 

C'est normal d'avoir en vie d'être heureux et de nager dans le bonheur. Mais j'ai un peu l'impression que les gens veulent les poires, le sac des poires, l'argent des poires et sa taper la maraîchère en prime.  

Pourquoi courir après? Il suffit simplement de s'arrêter et de regarder autour de soi.

En ce moment les floraisons commencent, mes arbres se parent de milliers de petites fleurs et ça me donne la banane.

Les agneaux courent comme des cabris dans le terrains et je ne cesse de m'exclamer: "Mais qu'ils sont cutes" 40 fois pendants la journée.

Je m'émerveille devant les arc en ciel comme une enfant de trois ans. 

Faire des tas de câlins à mon chien. 

Entendre un patient me dire: "Ah j'aime bien quand c'est vous" ou "ça fait trop longtemps que vous n'êtes plus venue"

Un "Merci pour tout ce que vous avez fait pour elle/lui"

Dire "Woah, Luc, y a le pic épeiche/vert, regarde" et voir ton mari regarder avec toi. Et observer les oiseaux pendant des plombes.

Des petites attentions quotidiennes: un bisous, un câlin, une simple vidange du lave vaisselle.

Sentir l'odeur de la pluie récemment tombée, de la tonde des herbes fraîchement coupées ou des blés nouvellement fauché... 

Écouter les bruits de la nature et sentir la fraîcheur du petit matin quand toi tu ne travaille pas mais que tout le monde est au turbin. (C'est réellement un des plaisirs des horaires variables, j'avoue!)

Faire des bonhommes de neiges.

Et le ciel si bleu, on en parle? 

D'avoir battu un boss , un niveau ou une situation vraiment difficile dans un jeu.  

...

Alors non, je ne suis pas heureuse 100% du temps mais depuis que je fait cet exercice quotidien de trouver un  événement par jour  qui m'a rendue heureuse, j'en trouve plus qu'un.  J'ai aussi des jours downs comme tout un chacun mais j'ai un mari gentil pour m'épauler ou me foutre des coup de pieds au cul. (Et une vieille mémère) 

Je comprends bien qu'au regard des autres je dois passer pour une imbécile mais au moins je suis une imbécile heureuse! :D

Et je laisse le mot de la fin à mon très cher Roland: 


Et toi, tu as aussi des petits moments de bonheurs?

Des bisous et bonne semaine.